Sempervivum tectorum var avernense

Plante grasse Frontignan
retour
Nom + référence: Sempervivum tectorum var avernense (Lecoq & Lamotte) Zonnefeld, 1999
Synonyme(s): Sempervivum arvernense  Lecoq & Lamotte, 1847; Sempervivum tectorum ssp. arvernense  (Lecoq & Lamotte) Bellia & de Andrade, 1972; Sempervivum tectorum var. clusianum  Grande (s.a.); Sempervivum montanum, Tenore, 1830;
Sempervivum italicum (nom invalide), I.Ricci, 1961; Sempervivum riccii Iberite & Anzalone, 2001
Origine: France (Massif Central), centre et sud de l'Italie. La plante présentée est originaire de Brusque, Occitanie.
Description: plante de rocaille poussant sur des matières décomposées et dans les fissures des roches avec une exposition ensoleillée.
Feuille: verte aux extrémités sombres (repos) ou entièrement verte (croissance), légèrement ciliée, rigide, épaisse, la rosette atteint 5 à 7 cm de diamètre.
Tige: très basse, peu visible, crée des stolons qui marcotent rapidement
Fleur: fleur blanchâtre à mauve pâle, traversée d'un trait rougeâtre, sur une hampe ramifiée, ciliée, d'une longueur assez variable (20 cm et plus), porteuse de nombreuses bractées poilues
Croissance: normale
Racines: peu nombreuses, longues
Exposition: plein soleil (mieux), mi soleil
Résistance au froid: -25°C
Résistance à la chaleur: très bonne
Arrosage: modéré à très modéré (été)
Méthode de reproduction: semis, bouturage
Parasite(s) possible(s): non observé
Substrat: 3/4 terreau + 1/4 terre végétale; inutile en pleine terre
Sempervivum tectorum var avernense
Fleur de Sempervivum tectorum var avernense
Sempervivum tectorum var avernense
Floraison de Sempervivum tectorum var avernense
Sempervivum tectorum var avernense