Phedimus spurius

Plante grasse Frontignan
retour
Nom + référence: Phedimus spurius, M. von Bieberstein, 't Hart, 1995
Synonyme(s) + référence(s): Sedum spurium  M. von Bieberstein (1808); Asterosedum spurium  (M. von Bieberstein) Grulich (1984); Spathulata spuria  (M. von Bieberstein) A.Löve & D.Löve (1985); Crassula crenata  Desfontaines (1808); Sedum crenatum  (Desfontaines) Boissier (1872); Sedum involucratum  M. von Bieberstein (1808); Sedum spurium var. involucratum (M. von Bieberstein) Fröderström (1936); Sedum oppositifolium  Sims (1815); Anacampseros ciliaris  Haworth (1819); Sedum ciliare  (Haworth) Sweet (1826); Anacampseros dentata  Haworth (1821); Sedum dentatum  (Haworth) Haworth (1828); Sedum denticulatum  Donn ex DC (1828); Sedum lazicum  Boissier & Huet (1856); Sedum congestum  K.Koch ex Boissier (1872); Sedum spurium var. album  Trautvetter (1876)
Origine: Caucase, nord de l'Iran, Anatolie dans les zones rocailleuses de moyenne montagne (entre 1250 et 3000 mètres). Cette plante est naturalisée en Europe.
Famille: Crassulaceae
Description: Phedimus spurius est une succulente rustique, ne craignant pas la froid. Elle est bien adaptée à la culture en rocaille où elle se cultive comme couvre sol. Il existe de nombreuses variétés de Phedimus spurius qui se distinguent par la couleur de la floraison, ou celle des feuilles..
Feuille: verte, prenant des teintes rougeâtres au soleil (espèce type), opposées deux à deux, étroites à leur base, crenelées sur leurs extrémités.
Tige: étroite, rigide, ayant l'aspect du bois, marcotte facilement en créant rapidement des racines aériennes
Fleurs / hampe: rose à violette (espèce type) ou blanchâtre.
Croissance: rapide au printemps, début d'été, automne
Racines: fines, nombreuses, assez profondes
Exposition: plein soleil (mieux), mi soleil
Résistance au froid: -30°C, sûrement plus bas
Résistance à la chaleur: très bonne
Arrosage: modéré en pot (éviter en plein hiver, il est censé être sous de la glace), inutile en pleine terre
Méthode de reproduction: semis ou bouturage
Parasite(s) possible(s): non observé
Substrat: 3/4 terreau + 1/4 terre végétale + amendement organique. Terre légère pour les rocailles.
Phedimus spurius
Floraison de Phedimus spurius
Phedimus spurius
Ramifications et racines aériennes de Phedimus spurius
Phedimus spurius
Phedimus spurius naturalisé dans le Massif Central (Lozère)
Phedimus spurius