Echeveria trianthina

Plante grasse Frontignan
retour
Nom + référence: Echeveria trianthina, Rose, 1909
Synonyme(s) + référence(s):
Origine: Mexique (Río de Tolantango, Hidalgo)
Famille: Crassulaceae
Description:
Feuille: violette, pruineuse, assez rigide et épaisse, un peu plus plus large au dessus de la moitié de la feuille, légèrement concave sur sa face supérieure (quand la plante est agée), présence d'un mucron (petite pointe) qui disparait avec l'âge. La rosette atteint une douzaine de centimètres de diamètre.
Tige: basse, porteuse de ramifications qui naissent entre les feuilles.
Fleurs / hampe: pruineuse et claire (exterieur) orange (intérieur) sur une hampe d'une trentaine de centimètres de hauteur.
Croissance: assez rapide au printemps, été, automne. Plus lente en hiver
Racines: fines, nombreuses, assez courtes. Echeveria trianthina peut être cultivée en pot moyen
Exposition: plein soleil (éviter l'exposition continue dans les régions chaudes) ou mi-soleil
Résistance au froid: -2°C
Résistance à la chaleur: très bonne
Arrosage: modéré (1 x 10 jours en été)
Méthode de reproduction: bouturage de ramification ou de bractées (long)
Parasite(s) possible(s): non observé
Substrat: 3/4 terreau + 1/4 terre végétale + amendement organique

Note: attention au risque de confusion avec Echeveria rodolfi
Echeveria trianthina juvenile
Echeveria trianthina
Hampe florale très ramifiée de Echeveria trianthina:
Echeveria trianthina
Formation de la hampe florale de Echeveria trianthina
Echeveria trianthina
Fleur et sépales de Echeveria trianthina: les sépales sont courbées légèrement vers l'avant
Echeveria trianthina
Echeveria trianthina en hiver. Les feuilles portent des marques violettes qui disparaissent avec l'arrivée des premières chaleurs.
Echeveria trianthina