Crassula pyramidalis

Plante grasse Frontignan
retour
Nom + référence: Crassula pyramidalis (Thunberg, 1778 )
Synonyme(s) + référence(s): Crassula pyramidalis var. ramosa  Schönland (1911); Crassula cylindrica  Schönland (1929); Crassula archeri  Compton (1931); Crassula quadrangula  (Ecklon & Zeyher) Endlicher ex Walpers (1843); Purgosea pyramidalis  (Thunberg) G.Don (1834) / Tetraphyle pyramidalis  (Thunberg) Ecklon & Zeyher (1837); Tetraphyle pyramidalis var. quadrangula  (Ecklon & Zeyher)  P.V.Heath (1993); Tetraphyle pyramidalis var. cylindrica  (Schönland) P.V.Heath (1993); Tetraphyle pyramidalis var. archeri  (Compton) P.V.Heath (1993); Tetraphyle quadrangula  Ecklon & Zeyher (1837)
Origine: Afrique du Sud
Famille: Crassulaceae
Description: Crassula pyramidilis est une plante aux feuilles tres serrées. Elles donnent l'impression d'etre empilées les unes sur les autres. Sa forme générale peut etre variable.
Feuille: verte ou marron clair suivant la plante et son exposition, fine, rigide. Les feuilles forment une colonne aux 4 cotés (parfois 6) bien distincts.
Tige: rigide mais invisible, crée des ramifications
Fleurs: blanches apparaissant au sommet de la plante ou entre les feuilles.
Croissance: moyenne au printemps, été, automne
Racines: fines, courtes, Crassula pyramidalis se cultive en pot mais ne doit pas etre innondée!
Exposition: mi soleil, mi ombre ou pleine lumiere pour la culture indoor.
Résistance au froid: -2°C sur de courtes périodes
Résistance à la chaleur: tres bonne
Arrosage: tres modéré au printemps, été, automne, pratiquement nul quand les températures sont basses.
Méthode de reproduction: bouturage de ramification
Parasite(s) possible(s): non observé
Substrat: 3/4 terreau + 1/4 terre végétale + engrais organique
Crassula pyramidalis
Ramifications de Crassula pyramidalis apparaissant entre les feuilles.
Crassula pyramidalis
Pot de Crassula pyramidalis
Crassula pyramidalis