Aeonium urbicum

Plante grasse Frontignan
retour
Nom: Aeonium urbicum
Synonyme(s): Aeonium pseudurbicum; Aeonium urbicum var. meridionale; Sempervivum urbicum
Origine: Iles Canaries (Tenerife)
Famille: Crassulaceae
Description: Aeonium urbicum est un gros Aeonium aux longues feuilles et à la rosette solitaire. Cette succulente est bien adaptée aux rocailles mediterraneennes
Feuille: verte, longue (plus de 25 cm), étroite, assez rigide, dentelée, la rosette atteint plus de 50 cm de diamètre.
Tige: épais, rigide, tres rarement ramifié, atteint 1 mètre de hauteur en pleine terre. Aeonium urbicum ne crée que tres rarement des ramifications.
Fleur / hampe: blanche et mauve sur une hampe de 40 cm de hauteur.
Croissance: rapide au printemps, automne, plus lente en hiver. La période de repos des Aeonium est l'été.
Racines: longues, nombreuses, Aeonium urbicum peut etre cultivé en pot profond ou en rocaille.
Exposition: plein soleil (préférable), mi-soleil
Résistance au froid: -2°C ponctuels
Résistance à la chaleur: Excellente
Arrosage: modéré (1 x 10 jours sauf en période de gel) pour les plantes en pots. Inutile en pleine terre. Ne pas arroser en été.
Méthode de reproduction: semis ou ététage
Parasite(s) possible(s): limace et escargot
Substrat: 3/4 terreau + 1/4 terre végétale + engrais organique; terre assez legère en rocaille mediterraneenne
Aeonium urbicum
Aeonium urbicum dans son milieu naturel

Photo prise au Golf de Desert Springs (Andalousie)

Aeonium urbicum
Rosette d'Aeonium urbicum: la longueur des feuilles atteint plus de 25 cm
Aeonium urbicum
Tige et floraison d'Aeonium urbicum
Aeonium urbicum
Fleur blanche et mauve d'Aeonium urbicum
Aeonium urbicum