Création d'un jardin méditerranéen ou d'un jardin mexicain

 Plante grasse Frontignan

Il est naturel, lors de la réalisation d'un nouveau jardin, de vouloir y mettre les plus belles plantes. Mais, la création d'un jardin méditerranéen ou d'un jardin sec coûte cher. Autant éviter certaines erreurs! Et de recommencer l'année d'après... Avant de commencer les travaux, d'acheter les plantes, je vous conseille de lire ces quelques lignes. Si vous avez besoin d'un conseil ou si vous hésitez sur les plantes que vous voulez plantez, envoyez moi un mail!

Pensez à installer un thermometre exterieur mini - maxi en hiver: vous éviterez les achats de plantes qui gèlent au printemps!

Intro
Plantes en double
Les plantes grasses
Conseils
Contact

Avant de commencer tout travail et tout achat, il va falloir prendre en compte les points suivants!

Exposition du futur jardin méditerranéen ou mexicain:

Le besoin de ce lumière et de soleil étant variable suivant le type de plantes méditerranéennes, il est primordial de savoir quelle est l'exposition de votre futur jardin, avant de commencer tout achat. L'orientation "Sud Est" - "Sud Ouest" est idéale car les plantes bénéficient des premiers rayons de soleil dès le début de la journée et de la chaleur de l'après midi. N'oubliez pas que c'est l'exposition du jardin qui va décider quelles plantes grasses vous pourrez y mettre.

Situation par rapport au soleil, en été comme en hiver:

Le soleil ne se lève pas et ne se couche pas à la même heure en été comme en hiver. En juin et juillet, il passera plus à la verticale qu'au mois de décembre. Les variations d'ensoleillement sont donc conséquentes. Vous pouvez donc avoir un jardin qui sera très ensoleillé en été mais qui sera à l'ombre une bonne partie de l'année. Attention au choix des plantes grasses! Ce problème revient souvent dans les lotissements, où les maisons sont assez serrées, ce qui crée des zones d'ombres et d'humidité (en hiver) qui n'existent pas dès que le soleil passe plus haut (en été). Si vous ne prenez pas en compte la situation de vos plantes grasses par rapport au soleil, ou il vous faudra de la chance, ou beaucoup de sous pour en acheter souvent!!!!  Les croquis ci dessous montrent l'exposition d'un jardin (le mien) par rapport au soleil.

Exposition jardin hiver

Exposition jardin ete

plan de gauche: en hiver, les jours sont plus courts, le soleil qui passe plus bas est masqué par les différents murs. Toute la partie supérieure à la maison n'est pas ensoleillée.

Plan de droite: en été, les jours sont plus longs, le soleil passe plus haut et par dessus murs et maison. Tout le jardin sera ensoleillé dans la journée.

Présence de haies, de gros arbres, de murs et de vis à vis:

Murs et haies ne posent pas de problème majeur une fois que les zones d'ombres sont bien définies. Les gros arbres doivent être pris en compte à cause de l'ombre crée en été (inexistante en hiver lorsqu'ils n'ont plus de feuilles) et des travaux d'entretien qui leur sont dédiés (élagage et ramassage des feuilles). Concernant la présence de vis à vis ou d'un lieu de passage, il est parfois préférable et plus esthétique de "casser les formes" par différents types de plantes, plutôt que de poser un écran qui risque de créer une zone d'obscurité complète.

Jardins dans les lotissements et maisons anciennes:

L'avantage des maisons dites "anciennes" est que le jardin servait souvent à la production des légumes et fleurs. La terre y est donc très bien. Dans les lotissements, vous risquez de tomber sur de la terre de remblai et peu, ou pas de terre végétale. Et dans la terre de remblai, on y trouve de tout sauf des éléments nutritifs pour les plantes. Les plantes méditerranéennes poussent presque partout, même au bord des carrières. Mais pas dans les carrières.... Pensez y avant. Un peu de terre végétale et de l'engrais organique de ferme mélangés à la terre de remblai (si l'on y enlève les gros cailloux), peut faire l'affaire.

Le type de terre présente:

Les plantes grasses et les plantes méditerranéennes n'ont pas besoin d'une terre très riche, mais ont besoin d'une terre drainée sous peine de voir leurs racines pourrir pendant les pluies d'hiver. Si après une pluie importante, des flaques d'eau restent formées toute une journée, c'est que votre terre n'est pas assez drainée. Vous devrez remédier à ce problème en changeant la terre (présence d'argile dans le pire des cas) ou en y rajoutant un peu de sable de chantier et des petits graviers. Rien n'est impossible, mais certains travaux se mènent mieux, plus vite et sans casse lorsqu'ils sont entrepris avant. Et ils reviennent moins chers. En région méditerraneenne, on trouve surtout  un peu de terre et surtout des cailloux: c'est donc très bien: on peut planter direct! Si vous devez rentrer de la terre, pensez qu'il y a des professionels qui la livrent. Le metre cube n'est pas tres cher! Evitez de rentrer de la terre récupérée n'importe où. Il peut y avoir beaucoup de graines de mauvaises herbes qui sortiront en masse au printemps, et pire, plein d'Aliens (larves de hannetons, charançon, etc....) qui vous feront de superbes carnages un peu plus tard.

Le type et la taille du terrain:

Sur un terrain plat ou en légère pente, on favorisera les plantes les plus basses vers le Sud et le Sud Ouest. Elles seront moins gênées par l'ombre des plus grosses. Il faudra, sur un terrain en pente marquée ou en escaliers, faire attention à l'érosion provoquée par les eaux de pluies. Les racines des petites plantes grasses risquent d'être mises à nue. Elles devront être protégées, en début de plantation, par des rocailles ou une légère couche de graviers. Pensez aussi à la superficie à couvrir. Dans un grand jardin, il faudra faire effort sur les grandes plantes, et les entourer de petites. Dans un petit jardin, évitez les grandes plantes grasses (grosses agaves du type americana ou salmiana, gros aloès,...) qui deviendront gênantes par la suite.

Températures et vents:

Vous devez connaitre les températures minimum dans votre jardin. Beaucoup de plantes grasses peuvent supporter un froid négatif ponctuel, mais peu y résistent toute une journée. Il est inutile de mettre en pleine terre des plantes grasses qui tiennent jusqu'à -2°C, si vous avez des chutes de températures beaucoup plus basses en hiver. Mieux vaut les laisser dans leur pot, l'enterrer pendant les beaux jours et rentrer le tout en hiver. Pensez aux zones abritées du vent (murs d'une maison, haie) et orientées Sud Est pour y planter les plantes les plus fragiles. Elles souffriront moins du froid et bénéficieront des premiers rayons du matin en hiver, ce qui les réchauffera plus vite du froid de la nuit. Les plantes grasses avec lesquelles vous aurez le moins de (mauvaises) surprises sont les Agave et les Cactus (genre Echinopsis).

Choix des plantes grasses ou méditerranéennes:

Attention à ne pas mettre une petite plante derrière ou trop près d'une grosse (Echeveria à coté d'une Agave américaine, par exemple), pensez que les plantes grandissent, et pas toujours au même rythme, ne mélangez jamais les plantes grasses qui peuvent avoir besoin d'arrosage et celles qui doivent rester sèches,  prévoyez des plantes "temporaires". Ces dernières masqueront un trou, en attendant qu'une plante grandisse et remplisse la place laissée vide. Si un conseil judicieux doit être donné: donnez la priorité aux plantes "locales". Pas forcément celles qui poussent dans la garrigue, mais celles que vous voyez dans des jardins semblables, dans votre région, à celui que vous voulez créer.
Commencez (si ce n'est pas fait) à vous interesser aux noms des plantes: on ne sert pas du Bourgogne rouge avec du poisson... Et on ne met pas des plantes qui gèlent dans les jardins où il fait froid! Comme il y a beaucoup de plantes grasses differentes et que toutes n'ont pas la meme tenue au froid, c'est quand meme mieux de connaitre leur petit nom!
Attention à tous les graminés mediterraneens: ils tiennent bien le froid, mais ils se sement tous seuls! De partout!
Pour les palmiers, pensez au papillon (Paysandisia Archon) et aux traitements en consequences. En Espagne sont utilisés le "Dominex 10" (produit actif) + le "Chass 48" (fixateur). Pour 100 litres, les proportions sont de 40 ml de "Dominex 10" + 200 ml de "Chass 48". Le mélange est à pulveriser une fois par mois de juin à septembre.

Panachage de plantes méditerranéennes et plantes grasses:

Les plantes méditerranéennes du type lavande, thym, romarin grandissent relativement vite. Il vaut mieux ne pas les mélanger à des plantes grasses, qui ont une croissance plus lente, surtout si elles sont basses. De plus, leurs feuilles tombent régulièrement et créent un vrai désherbant. Créez donc des zones de plantes. Un petit coin "plantes locales" dans un jardin a toujours du style!

Utilisation des couvre sols dans un jardin méditerranéen ou un jardin mexicain:

Les couvre sols du type ficoïde doivent être utilisés en priorité dans les zones très ensoleillées. Ils permettent de gommer les défauts du terrain, ne nécessitent pas d'arrosage et offrent une vaste gamme de floraison pendant les beaux jours. Leur densité évite aux mauvaises herbes de pousser. Ils peuvent être mélangés à d'autres plantes sans trop de risque. Les couvre sols du type Aptenia Cordifolia et Griffes de sorcière doivent être strictement limités à certains endroits. Leur floraison est superbe, ils sont sans entretien, leur croissance est spectaculaire mais ils sont envahissants. Les Aptenias peuvent être facilement arrachés, mais les griffes de sorcières (carpobrotus) devront être éliminés avec du désherbant. Ce qui n'est pas sans risque. Pensez à les traiter avec un fongicide si les hiver sont humides.

Création d'une allée en gravier:

Un passage entre vos plantes doit absolument être crée et aménagé. Pour plein de raisons (enfants, entretien des plantes, sols boueux avec la pluie). Vous pouvez donc utiliser des pierres plates locales qui seront utilisées comme des pas japonais ou des petites allées en gravier. Pensez à mettre du sable sous les pierres plates pour qu'elles soient bien calées. Si vous préférez les graviers, n'oubliez pas de dérouler dessous une bâche pour éviter que les pierres ne rentrent dans la terre au fur et à mesure. C'est ennuyeux quand il faut les enlever 3 ans après. Attention avec la poussière des graviers, si des meubles de jardin couleur foncés sont à coté (c'est un "retour d'expérience"!). Pensez à les rincer!

Sondage du terrain:

Ce n'est pas d'un sondage politique dont je veux parler, mais des cailloux qui sont sous la terre. Si votre futur "jardin sec" est situé au dessus de pierres énormes, ne comptez pas trop y planter un arbre imposant, car le trou pour sa plantation sera très dur à creuser! Il faudra le choisir petit et laisser passer le temps. Mettez un coup de bèche par endroits, vous sentirez comment est le sous sol.

Quand créer un jardin méditerranéen ou mexicain:

Un jardin méditerranéen est généralement composé de plantes grasses et de plantes locales (thym, romarin, gazanias etc...), un jardin mexicain sera composé uniquement de plantes grasses. Les plantes grasses peuvent être mises en terre toute l'année même si, à mon avis, la meilleure époque est le printemps avancé, c'est à dire lorsque la croissance a commencé. Quand le dépotage est fait correctement, il n'y a même pas d'arrêt de croissance de la plante et cela, toute l'année. Pour les plantes méditerranéennes non grasses, il vaut mieux attendre la fin de l'automne quand elles viennent de rentrer en repos. Il ne faut pas oublier que la fin de l'automne est une saison pluvieuse, qu'il fait moins chaud et qu'il y a moins d'évaporation. La plante aura donc tout l'hiver pour "faire sa place" et repartira dans de bonnes conditions au printemps. A la Sainte Catherine....

Quelques créations de jardins méditerranéens:

Jardin mediterraneen

Jardin mediterranneen

Le but de ce chantier était de donner une zone d'intimité (pour éviter le vis à vis) et de ne conserver que la place nécessaire pour le mobilier de jardin (afin de créer une zone de repas conviviale en pleine nature). Une barrière naturelle faite de buissons laissés à l'état presque sauvage (partie gauche), couverture du mur avec des senecio angulatus, création d'une rocaille de plantes de garrigue (droite). Le palmier, mal placé (coté nord) et sujet aux parasites du papillon a été supprimé, un albizia a été planté (coté sud) pour créer une zone de mi ombre. Les plantes utilisées ici sont des plantes grasses et des plantes locales non grasses. Ce jardin méditerranéen a été commencé en automne. La photo de droite a été prise en juin de l'année d'après.

jardin mediterranee

Le but de ce chantier était la création d'un jardin sec et aride. les contraintes étaient une exposition plein sud sans possibilité d'ombre toute l'année, un terrain avec beaucoup de roches, une terre très pauvre et drainante et peu d'arrosage. Le choix s'est porté en priorité sur des plantes grasses adaptées à une très forte chaleur, mais pouvant résister à la pluie, à l'humidité et au froid en hiver. Une petite zone de plante locales (citronnier, lavande, oiseaux du paradis et canas) a été crée en arrière plan.

Jardin mediterraneen

Le but de ce chantier était de casser le style "supermarché" dû à une dalle de béton, tout en minimisant les couts. Les contraintes étaient une zone très chaude (plaque de béton), ensoleillée l'été mais très ombragée en hiver et soumise au mistral. Le choix des plantes s'est donc porté sur des espèces grasses ou locales pouvant supporter cette grande différence d'exposition solaire, pouvant grandir sur et à proximité d'une masse de béton (chaleur résiduelle): apténia cordifolia, sedums, gazanias et yucca elephantipes (choisi pour sa grande hauteur et sa croissance très rapide). Un percement de la dalle de 1.5 X 1.5 a été crée pour le yucca.

Les mélanges de plantes grasses:

Il faut éviter en premier lieu les plantes grasses qui consomment de l'eau et celles qui peuvent s'en passer. Ce n'est pas que ces dernières risquent de mourir, mais plutôt que l'on va avoir affaire à une croissance désordonnée. Ce n'est pas très grave si le mélange de plantes grasses concerne de petites succulentes, mais la croissance trop brusque d'une agave, d'une grosse aloe ou tout simplement d'un apténia cordifolia  entrainera la mort des plantes plus petites qui sont autour. Les rejets des deux premières entraineront vite l'appauvrissement de la terre et son desséchement, l'apténia étouffera au sens propre du mot toute plante qui ne suit pas son rythme de croissance. Pensez aussi à ne pas mélanger les plantes grasses qui ont besoin d'engrais et celles qui peuvent s'en passer (attention au sens du ruissellement!).

L'arrosage:

Attention aux tuyaux d'arrosages qui trainent et qui cassent ou écrasent les plantes. Si vous etes souvent absent et que vos plantes risquent d'en souffrir, les kits d'arrosage (automatiques ou pas) sont ce qu'il y a de mieux. A vous d'opter pour un goutte à goutte ou un système de micro-dispersion. Pensez à bien fixer (à demeure, c'est plus prudent) le tuyau avant tout percement et, encore plus, tout arrosage, preferez le diamètre 1/2, il offre beaucoup plus de possibilités par la suite. Mais, ce n'est pas la peine de les noyer... Le but étant d'éviter au maximum les arrosages!

Si vous habitez (c'est juste des exemples!):

Le mistral et la tramontane:
Parterre de cailloux et de graviers (type "jardin minéral"):

Et si vous avez besoin d'un professionnel de l'amenagement jardin méditerraneen sur la région de Montpellier, parce que vous n'avez pas le temps: je vous conseille Benoit Moulin, un "pro" dynamique, et efficace, qui connait bien son métier!
Son site: http://www.instantdejardin.fr/

La suite plus tard!