Bouturage des plantes grasses

Plante grasse Frontignan
retour
Le bouturage des plantes grasses est utilisé pour sauver une plante à partir de cette même plante ou à la multiplier avec une partie de cette plante. Dans le deuxième cas, on obtiendra un clone (une plante identique génétiquement).
Pour réaliser le bouturage avec un bon taux de réussite, il faut une plante en croissance, de la chaleur, de la lumière (pas des UV!), de la patience. C'est indispensable. Toutes les plantes grasses ont des périodes de croissance et des périodes de repos. Il est inutile de tenter de bouturer une succulente si elle est en période de repos. Même s'il fait chaud. Il ne faut pas oublier que les succulentes peuvent être originaires de l'hémisphere nord (Echeveria, Opuntia, etc....) ou de l'hémisphère sud (Cotyledon, Crassula, etc...). Connaître l'origine de la plante à bouturer est utile.
Les meilleures périodes pour bouturer une succulente sont (en général) août et septembre ou le printemps avancé. Les racines se feront en 3 semaines, au lieu de 5 (ou plus) pendant les autres périodes. Mais attention, car certaines espèces sont plus longues que d'autres.
Dans l'absolu, une partie fraichement coupée d'une plante grasse pourrait être mise en terre immédiatement. C'est ce qui se passe dans la nature. Cependant le risque qu'elle attrape des maladies est assez important. C'est pour cela qu'il faut toujours laisser cicatriser la plaie. Dès que possible.  Que ce soit pour un bout de tige, une feuille ou autre.
En fonction du but recherché, il existe plusieurs methodes pour bouturer les succulentes: le bouturage de tige principale ou secondaire (utilisé généralement pour rafraichir une succulente), le bouturage de feuilles et bouturage de bractées et l'ététage (méthodes utilisées principalement pour la multiplication). La propagation par les bractées ou les feuilles ne fonctionne pas avec toutes les plantes. Il faut parfois recourir à l'ététage.
Attention: il n'existe pas de méthode universelle. Chaque espèce a sa particularité! Votre ami est le "sec", votre ennemi est l' humidité.

Bouturage de tige principale ou de ramification:

le principe est simple: la succulente n'a plus de racines et est en croissance. Il faut la forcer à en creer d'autres. Tout en assurant sa survie. Ce type d'opération est utilisé lorsque la plante grasse a reçu un choc (une chute et une tige est cassée) ou lorsqu'elle monte trop haut, et que l'on cherche à raccourcir sa tige pour quelques raisons. La tête doit être coupée en gardant quelques centimètres de tige (ce sera plus simple pour replanter). La plaie doit cicatriser pendant quelques jours. Puis, il faut la mettre dans un bac contenant un terreau sec très léger. La plante doit être posée vertcalement. Couchée, elle prendra une mauvaise forme. Elle va alors pomper la sève de ses feuilles basses (qui vont se secher) pour commencer à creer ses racines. Elle ne doit pas être arrosée. Pour éviter un dessechement trop rapide, je conseille de placer la bouture dans un endroit lumineux mais sans trop d'U.V. Le plein soleil est à bannir, mais la chaleur est nécessaire pour un résultat rapide (3 semaines minimum).

Bouturage succulente
Les racines de la plantes sont sorties. Elle peut être à présent mise en terre sans risque.
Bouture plante grasse
Bouturage de feuilles de plantes grasses:

cette méthode est utilisée pour la multiplication de la succulente avec des feuilles fraîches et en pleine santé.  Elle peut être réalisée avec les plantes dont les feuilles tombent facilement et naturellement. Les feuilles de succulentes doivent être détachées délicatement puis posées ou plantée verticalement de quelques millimètres dans un terreau léger. Le temps de création des racines est très variable suivant la période et l'espèce. L'arrosage doit être commencé quand les racines sont créées( elles opposent une petite résistance au doigt). La feuille mère sechera et se détachera toute seule lorsque les racines de la plantule fonctionneront correctement. Le bouturage par germination de feuilles de succulentes ne fonctionne pas avec toutes les espèces.

Bouturage de feuille de plante grasse
Bouturage de bractées:

Cette méthode utilisée pour la multiplication d'une plante se pratique avec les bractées. Les bractées doivent être détachées de la hampe florale et mises en terre verticalement. L'arrosage a lieu dès que les racines se forment. Contrairement au bouturage de feuille, il peut être nécessaire de vaporiser un peu d'eau pour éviter qu'elles ne se dessechent completement avant la sortie de la plantule qui peut
être assez longue. Le bouturage de bractées de succulentes ne fonctionne pas avec toutes les espèces.
Bouturage de bractees
Il existe une variante de cette méthode qui consiste à bouturer la hampe florale pour faire germer les bractées directement dessus. Les plantules sont récupérées lorsqu'elle sont assez développées, et bouturées. Cette méthode ne fonctionne pas avec toutes les succulentes.
Bouturage bractees
Etétage de succulente

Cette méthode est utilisée pour la multiplication d'une plante grasse, quand les autres méthodes ont échoué. Elle n'est pas sans risque pour la plante. L'ététage consiste à couper la tête d'une succulente pour que les germes des feuilles se forment directement sur la tige. Il faudra les laisser se developper, puis les couper et les bouturer. L'avantage de cette méthode est qu'elle fonctionne à tous les coups. Et que les plantules se forment et grossissent très vite. Mais la plante mère doit impérativement être en bonne santé et dans un substrat digne de ce nom. Si la moindre maladieou faiblesse touche la plante.... C'est perdu!

Etetage de plante grasse
Une concernant le bouturage de tige de Graptopetalum 'Victor Kane'
VIDEO